Articles

17/09/2018

Conférence au salon Epsilon

"Ces illusions qui nous bercent ... et qui finissent par nous coincer."

En tant que psychothérapeute et formatrice, j'ai souvent pu entendre de la part des personnes, une plainte souterraine sur elles-mêmes, une insatisfaction récurrente par rapport à leur vie et un écart entre ce qu'elles ont réussi et ce qu'elles auraient voulu : être heureux, assumer un travail épanouissant, être en très bonne santé, vivre le grand amour, avoir du talent, être léger, s'aimer soi-même, pouvoir dire non, élever des enfants heureux, etc.

Si ces attentes sont profondément légitimes pour tous et chacun, ne pourraient-elles pas être un frein à un "mieux être" ? Ne seraient-elles pas un obstacle à une appréciation plus juste de soi ? Et si ces rêves absolus étaient un leurre et que nos vies gagneraient à être vécues avec moins d'ambitions ?

Serions-nous arrivés au moment d'une urgente "simplicité volontaire de l'esprit" ?

Intervenante : Olga Belo-Marques, formatrice, psychothérapeute et coach, CFIP

Rdv le 16/10 à 14h au salon Epsilon à Louvain-la-Neuve

27/08/2018

Hommage à Jacques Van De Graaf

Jacques Van de GraafJacques Van De Graaf nous a quittés ce 19 juin 2018.

Brillant psychosociologue, il avait fondé avec Raymond Hostie, le CFIP en 1970. Il n’a cessé de s’y investir, en tant que membre du Conseil d’Administration, formateur et superviseur, mais aussi homme généreux , critique et attentif aux évolutions du métier et aux besoins des collègues.

Résumer son parcours professionnel serait difficile : infatigable formateur et intervenant, il a animé de nombreuses sessions et aidé, interpellé, confronté, éclairé un nombre incalculable de cadres et de travailleurs sociaux au cours de supervisions individuelles ou en équipe. Il a collaboré avec des personnalités telles que Pierre De Locht ou l’abbé Pierre, dirigé l’ISSHA, Institut Supérieur des Sciences Humaines Appliquées de Mons, il fut actif dans des associations telles que l’Ecole des Parents et des Educateurs (EPE) ou le Collectif des Femmes, tout en trouvant le temps d’écrire des articles, nouvelles , pièces de théatre…

16/10/2017

La collaboration entre professionnels et volontaires : du recrutement à la fidélisation ou le management humaniste

Le managementest défini comme "la gestion et l’encadrement des professionnels et des équipes dans l’univers du travail rémunéré". Le volontariatest, lui, considéré comme "l’expression du don de soi, sans retour financier, mis au service des causes sociales, culturelles, sportives ou autres". Par quelle galipette tordue peut-on concilier ces deux formes d’engagement, a priori antinomiques ? Comment une gestion basée sur l’efficacité et les résultats quantitatifs à la pratique du bon vouloir (bénévole) qu’est l’engagement gratuit, spontané et altruiste où la quantité est souvent ignorée et les résultats sont parfois aléatoires ?