Coaching (Académie de coaching)

Créée en 2003, l’Académie de coaching offre un programme de formation pour tous les (futurs) coachs qui désirent acquérir une posture singulière, une méthodologie et une déontologie.

Centré sur le projet de vie ou sur le monde du travail, le coaching vise le développement de l’autonomie de la personne par l’utilisation optimale de ses compétences dans un contexte donné.

Olga Belo-Marques / Xavier Bontemps / Philippe Ducatteeuw / Marc Drèze / Jeannine Gillessen / Alexis Kestermans / Patricia Mayérus / Patrick van der Plancke / Lucy Van Hove

Le coaching vise l’émergence du potentiel créatif de chacun dans ses défis professionnels ou personnels. Centré sur le projet de vie ou sur le monde du travail, il vise par un questionnement spécifique (issu de la maïeutique socratique) à développer l’autonomie par l’utilisation optimale de ses compétences dans un contexte donné. Le coaching demande une lecture interdisciplinaire des problématiques abordées et un réel savoir-faire dans l’art d’ouvrir le champ des possibles par de justes questions.

Au carrefour de l’éthique et de la pratique, ce métier convoque le sujet qui émerge de défis assumés et de crises traversées.

L’Académie de Coaching du CFIP poursuit un triple objectif :

  • Constituée de coachs professionnels, attachés au CFIP, être en mesure de répondre aux demandes d’accompagnement qui leur sont adressées.
  • Offrir des programmes de formation bien charpentés, pour les professionnels. Notre école de coaching se veut école de formation au métier qu’est le coaching.
  • Offrir aux coachs une double certification: Académie de coaching du CFIP et ICF (International coaching federation) niveau ACSTH depuis 2016. A cet effet, le programme suit les exigences de l'ICF.

Première année

18 jours de formation

Ce module pose les fondements de l’accompagnement et de la maïeutique pour devenir coach.  Elle explore en profondeur les différentes dimensions du coaching (individuel ou dans un contexte organisationnel) :

  1. L’harmonique fondamentale du coaching
  2. Le métier de coach
  3. Les dimensions du coaching
  4. Journée d’intégration

Deuxième année

A. Formation de 10 jours

10 jours de formation

Exploration des différentes dimensions et outils qu’apportent des écoles qui ont leurs modèles spécifiques en matière de relation et de communication :

  • Lectures de la personnalité
  • L’art du recadrage par la métaphore : apports de la PNL
  • Les apports de l’analyse transactionnelle
  • L’art du contact : apports de la Gestalt
  • "Ecoute sensible : la place du corps et des émotions - La présence et la résonance dans les processus relationnels"

B. Supervision

10 sessions de 3h

Accompagnement des pratiques naissantes ou confirmées de coaching.

Travail de fin de cycle et certification

La présentation du travail de fin de cycle constitue le point d’orgue de la formation et conditionne la certification.

Ce travail personnel doit présenter trois dimensions articulées :

  • (a) des aspects théoriques
  • (b) une dimension pratique, et
  • (c) une réflexion du candidat sur son identité de coach.

Témoignage d'un participant

"L’essentiel de l’apport de la formation de coaching s’est révélé à travers un double enrichissement : personnel et professionnel.
Sur le premier plan, la formation de coaching m’a apporté une connaissance à la fois différente et affinée de moi-même par le biais du recul et du décalage de point de vue qu’elle permet.
Les outils abordés lors de la formation m’ont en effet permis, dans la sphère privée, d’acquérir des compétences d’observation et de compréhension de mes comportements ainsi que de conscientiser l’importance de cultiver ses talents.
En ce qui concerne ma pratique professionnelle, la formation a encouragé le développement de comportements et d’attitudes tels que l’écoute active et l’empathie. Par ailleurs, elle a mis en exergue l’importance de limiter le temps de la prise en charge ainsi que l’influence positive de l’implication du client.
Au delà de ce double enrichissement, la formation a étayé les outils de communication dans le sens d’une flexibilité renforcée et d’une plus grande qualité d’observation." Laure VANOOTEGHEM (novembre 2017)