Coaching
Deuxième année en coaching : Contributions de différentes approches pour le coach

Durant ces 10 jours complémentaires à la première année de formation, nous proposons d’explorer différentes dimensions et outils qu’apportent des écoles qui ont leurs modèles spécifiques en matière de relation et de communication. Chacun de ces apports sera traité en lien avec la posture du coach.

Cette étape du parcours de formation peut être réalisée en même temps que la supervision collective.

Infos pratiques

Code : COOD218

Durée :
10 jour(s)

Date / Horaire :
Vendredi 07/09/2018
Samedi 08/09/2018
Vendredi 05/10/2018
Samedi 06/10/2018
Vendredi 23/11/2018
Samedi 24/11/2018
Vendredi 14/12/2018
Samedi 15/12/2018
Vendredi 11/01/2019
Samedi 12/01/2019
De 9h30 à 17h

Lieu :
CFIP Bruxelles
Avenue Louis Gribaumont, 153
1200 Bruxelles (Belgique)
Voir la carte

Formateur(s) :
Xavier Bontemps
Philippe DUCATTEEUW
Jeannine GILLESSEN
Patricia Mayérus

Prix (particuliers/non-marchands) :
2.020,00 €

Prix (entreprises) :
3.020,00 €

Inscription :
Clôturé

Code : COOD119

Durée :
10 jour(s)

Date / Horaire :
Jeudi 17/01/2019
Vendredi 18/01/2019
Jeudi 07/02/2019
Vendredi 08/02/2019
Jeudi 28/03/2019
Vendredi 29/03/2019
Jeudi 09/05/2019
Vendredi 10/05/2019
Jeudi 23/05/2019
Vendredi 24/05/2019
De 9h30 à 17h

Lieu :
CFIP Bruxelles
Avenue Louis Gribaumont, 153
1200 Bruxelles (Belgique)
Voir la carte

Formateur(s) :
Olga BELO-MARQUES
Xavier Bontemps
Philippe DUCATTEEUW
Jeannine GILLESSEN
Patricia Mayérus

Prix (particuliers/non-marchands) :
2.040,00 €

Prix (entreprises) :
3.040,00 €

Inscription :
S'inscrire

Formateur(s)
Xavier Bontemps

Xavier Bontemps

En savoir plus
Philippe DUCATTEEUW

Philippe DUCATTEEUW

En savoir plus
Jeannine GILLESSEN

Jeannine GILLESSEN

En savoir plus
Patricia Mayérus

Patricia Mayérus

En savoir plus
A noter

Cette formation peut se réaliser dans votre organisme sur mesure en réponse à vos besoins.
Par souci de qualité et de cohérence, une analyse détaillée de votre demande et de votre contexte sera toujours réalisée par le formateur pressenti pour intervenir au sein de votre organisation.

Contenu

1. Lectures de la personnalité

Patricia Mayérus

Illustrés de manière expérientielle et approfondie par l'indicateur de personnalité M.B.T.I., de multiples niveaux de lecture sont proposés pour poser au mieux un regard objectif sur le «coaché» et la relation qu’il a au monde ou aux autres. Que ce soit pour accompagner des dirigeants ou des collaborateurs, les grilles de lecture de la personne ou de la situation problématique, permettent d’entrer dans la logique de l’autre et de la confronter à ce qui peut poser problème, à lui-même et/ou à son entourage. D'autres modèles seront également évoqués. Les grilles de lecture renvoient à des modèles théoriques des postures épistémologiques. L’accordage coach-coaché et le décodage permettent de poser les jalons de la maïeutique à venir, déjà pleinement en cours dans le processus de restitution.

2. L’art du recadrage par la métaphore (apports de la programmation neuro linguistique - PNL)

Alexis Kestermans

L’utilisation des contes et des métaphores fait appel à la dimension inconsciente, espace de ressources que le coach stimule pour faciliter le changement ou le mouvement personnel. Construits et structurés à partir du récit du sujet, les contes et métaphores lui proposent une relecture de ce qui lui fait problème, illustre son projet de vie ou suggèrent des alternatives nouvelles. Forme mobilisante pour exprimer ce qui ne peut se dire autrement: «c’est comme l’histoire de ce voyageur, de cet équipage, de cet explorateur qui…».

La magie qui s’opère tient à l’assemblage entre le profondément connu et l’éminemment nouveau. L’imagerie proposée tient compte des multiples dimensions sensorielles de l’expérience humaine, soigneusement articulées de façon simultanée. Elle a donc d’autant plus d’impact sur le sujet et crée des nouvelles vallées de sens. Mobiliser des ressources, telle est la quête de celui qui conte.

Cette formation a pour objectif de comprendre le mécanisme inconscient qui est activé dans la technique des récits métaphoriques et de comprendre la structure de ces récits de telle sorte qu’ils mobilisent.

3. Les jeux psychologiques (apports de l’Analyse Transactionnelle - AT)

Philippe Ducatteeuw

Se mettre à l’écoute des relations conflictuelles de ses clients représente une part importante du métier de coach. Pour comprendre les conflits, l’Analyse Transactionnelle offre de multiples représentations et concepts.

Transactions, signes de reconnaissance, bénéfices recherchés, sentiments authentiques et parasites, en lien avec les jeux psychologiques, sont autant de repères qui, en s’articulant entre eux, permettent de déchiffrer des situations complexes.

La vision de l’AT présente les jeux psychologiques comme des tentatives, bien souvent maladroites, d’éviter, de rechercher ou de maintenir la relation. L’analyse des jeux psychologiques jette un regard lumineux sur ce que recherchent réellement les gens.
Partant de là, le coach dispose de concepts pertinents pour accompagner la conscience relationnelle de ses clients, en leur permettant d’orienter leurs échanges de manière plus authentique.

4. L’art du contact (apports de la Gestalt)

Xavier Bontemps

Avec la Gestalt, nous allons nous centrer au maximum sur la relation immédiate client-coach, partant de l’idée que la manière, consciente ou non, dont le client est en contact avec son environnement professionnel, se rejoue d’une certaine façon devant le coach. Vient alors, si nécessaire, la prise de conscience puis l’expérimentation d’autres façons d’être en contact pour augmenter le champ des possibles.

Pour favoriser l’utilisation du contact client – coach, la posture du coach sera radicalement basse, de non-savoir, de curiosité, voire de naïveté, acceptant de ne pas savoir où il va. On privilégiera les interventions qui aident le client à sortir du ‘discours’, de l’élaboration de ce qu’il sait déjà. En évitant les questions, en zoomant sur un geste, une émotion, un mot, une expression, en surprenant le client, en partageant son propre ressenti, en faisant des (débuts d’) énoncés qui laissent la suite ouverte au client, en acceptant le silence. On proposera des expérimentations: amplification (d’un geste, d’une émotion, d’une manière de s’exprimer), recherche de la polarité opposée, utilisation de médiateurs simples pour représenter le vécu.

5. Dimension non verbale et corps

Jeannine Gillessen

La dimension non-verbale de la communication conditionne la qualité de la relation: le "body language" du coaché est naturellement chargé de significations. Le corps sait des choses que la tête ne sait pas encore. Le travail du corps et le micro-mouvement correspondent à la communication infra-verbale. Il s'agit pour le coach d'être présent à lui-même à travers ce qu'il exprime d'une part, et d'autre part de nommer ce qu'il perçoit pour aider le coaché à mieux ancrer son repositionnement.

Au-delà des apparences, il s'agit de prendre en compte nos rapports au sol (stabilité, ancrage, équilibre...), à nous-mêmes (tensions, respiration, perceptions) et au mouvement ("action-émotion").

Contenu


Conditions d'admission

Avoir réalisé le parcours de première année de l'académie. Dans ce cas, un entretien préalable est nécessaire.

La participation est requise aux 10 jours du module.